LES POLISSONNERIES DE FANNY

RÉVEIL J’étais encore toute blottie Reposée et toute engourdie. Quand tu m’as soulevée doucement j’ai perçu ton léger tremblement . Là, j’ai frissonné légèrement Mais n’est pas craqué sur le moment. Sous tes caresses, n’ai pas bougé Et t’ai permis de tout diriger . Abandonnée et sans crainte ; Réjouie, j’ai plongé sans contrainte Dans…

Évaluez ceci :