Offrir des livres notre sélection

  Willy Ronis par Willy Ronis «Chacun de nous porte en soi une vision intérieure. Une photo réussie est, en partie, le portrait de son auteur.» En 1983, puis en 1989 et en 2006, Willy Ronis fait don de l’ensemble de son œuvre à l’État français. Pour accompagner ce geste, il rassemble dans des albums…

Évaluez ceci :

CALVIN ET HOBBES ÉDITION ORIGINALE 9

CALVIN ET HOBBES ÉDITION ORIGINALE 9 Collection Calvin & Hobbes Bill WATTERSON Le tome 9 de Calvin & Hobbes dans un format à l’italienne : la suite de la série dans l’ordre d’origine de parution des albums aux Etats-Unis ! Les aventures de Calvin, le petit garçon râleur à l’imagination débordante, et de son tigre en peluche…

Évaluez ceci :

AU BONHEUR DE CES DAMES

À 18 ans, Jérémy quitte le confort douillet et protecteur de sa campagne normande pour se lancer dans de brillantes études littéraires à Paris. Alors quoi de plus normal pour ce jeune homme passionné de lectures que d’être irrésistiblement attiré par la librairie ancienne qui se situe juste sous ses fenêtres, de l’autre côté de…

Évaluez ceci :

James Bond L’encyclopédie 007

A l’occasion de la sortie de  »SPECTRE«, Guillaume Evin, le spécialiste français des aventures du  » secret agent « , nous propose une encyclopédie exhaustive pour enfin tout savoir sur la saga James Bond. Les 24 films de l’épopée Bond sont décryptés et analysés. Coulisses et secrets de tournage sont révélés ! Pourquoi George Lazenby n’a…

Évaluez ceci :

COMMENT TRAUMATISER VOTRE ENFANT

COMMENT TRAUMATISER VOTRE ENFANT 7 méthodes infaillibles pour en faire un être inadapté mais génial Les traumatismes infantiles constituent un avantage décisif dans l’existence. Sachez en faire profiter vos enfants. Parce qu’il est inévitable de traumatiser son enfant, autant le faire délibérément et en finesse. Et comme à chaque génération doit correspondre un saut qualitatif,…

Évaluez ceci :

Je vis pas ma vie, je la rêve

J’entendais ma grand-mère chanter dans le jardin. Elle avait une voix délicieuse. Après le boulot, mon père se mettait au piano et nous accompagnait. Plus tard dans la soirée, avant d’éteindre la lumière, il nous racontait des histoires, à Paulo et à moi. Je m’endormais au son de l’harmonica de mon papa. C’est drôle… Pendant…

Évaluez ceci :