PAS BERNÉE PAR BERNIER

C’est en chanson, dans une ambiance style « music hall », vêtue d’une grande cape, plumes et paillettes, que Michele Bernier est arrivée sur la scène du Carré des Docks en cette fin de dimanche, devant un parterre de 1600 spectateurs. Le spectacle s’articule autour de la thématique de ceux qui pensent que c’était mieux avant (les CPMA comme elle les appelle), ce que l’artiste s’emploie à contester à grand renfort d’exemples drôles, avec sa verve et le dynamisme habituels formant son ADN.

Photo Denis Vase

Alors évidement ce sujet oblige à se tourner vers les progrès technologiques, les faits de société, en égratignant au passage la gente masculine, mais sans grande férocité et presque avec

bienveillance, s’amusant à jouer sur les différences entre les 2 sexes.
Les CPMA ayant déjà vécu une longue vie, la vieillesse et son refus d’y être assimilé est abordée d’ une manière simple et drôle, et plus d’un dans la salle se sera reconnu à l’heure de se faire appeler mémé, ou celle de savoir utiliser correctement un ordinateur…

On rit (beaucoup) dans ce spectacle, on se reconnait obligatoirement dans l’une des scènes de vie, on applaudit en standing ovation, et on repart le cœur léger avec l’idée que « c’était mieux hier, mais ce sera encore mieux demain ».

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s