HONTE AU Japon – A DIFFUSER EN MASSE !

Taiji

Avant d ‘aller avec vos enfants au Parc Asterix leur montrer les dauphins vous devriez regarder la video qui suis….

Avant de vous jetter sur les billets pour la Japan expo vous devriez regarder la video qui suis….

Avant de vous dire que les Japonais font une trés bonne cuisine vous devriez regarder la video qui suis….

Avant d’aller nager avec les dauphins en Tunisie regardez cette video (Entre  2010 et 2011, la Tunisie a importé 11 dauphins capturés dans une mer de sang aux Iles Salomon et dans la baie de Taiji, au Japon. C’est au Figueira park d’Hammamet, que vous pourrez nager avec les 4 derniers survivants.)

Extrait du film Terriens

Film complet ici attention images trés chocs

Si les pêcheurs japonais capturent chaque année des milliers de dauphins, c’est avant tout pour satisfaire la demande qui émane des delphinariums du monde entier. Un dauphin destiné aux parcs aquatiques se revend jusqu’à 150 000 dollars ! Une vraie manne pour les pêcheurs, une activité plus que lucrative, un véritable business, entretenu par des parcs qui prétendent mener des spectacles « éducatifs »… Et dont le but avoué serait de favoriser une meilleure connaissance et une protection plus effective des dauphins et des cétacés ! Mais qu’y a-t-il d’éducatif à voir des dauphins contraints par l’emprisonnement et la faim à effectuer pirouettes et pitreries ? Et surtout, comment peut-on se prétendre protecteur des dauphins sauvages quand on participe à une industrie de la captivité qui mène au massacre d’innombrables cétacés ? Sur tous les dauphins capturés dans la baie de Taiji, une toute petite partie est sélectionnée par les dresseurs des delphinariums. Ce sont seulement les plus beaux spécimens (des femelles Tursiops Truncatus, celles qui ressemblent à Flipper) qui sont épargnés pour être revendus à des prix exorbitants.

 

Tous les autres dauphins sont ensuite rabattus dans la petite baie de Taiji situés non loin. C’est là, à l’abri des regards, qu’ils sont massacrés dans des conditions atroces, avant d’être dépecés, pesés et emballés pour finir sur les étals des commerçants, des supermarchés sous l’appellation « viande de baleine », dans les restaurants et même, jusqu’à il y a peu, dans les cantines scolaires de la ville… Un dauphin mort rapporte ainsi 600 dollars US. C’est beaucoup moins qu’un dauphin captif, certes. Mais pourquoi se priver d’une source de revenus complémentaires ?

Source : notre-planete.info, http://www.notre-planete.info/actualites/actu_2446_dauphins_massacre_Japon.php

 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s