Le Sea Park de Moscou torture ses orques ! partager massivement !!

France Infos Média est sensible à la protection animal souhaite faire partager au plus grand nombre les infos de www.dauphinslibres.com/

Un aquarium de Moscou admet avoir dissimulé la présence de deux orques pendant des mois, et les défenseurs des droits des animaux affirment que les créatures ont été maintenues et abusées dans des cages rouillées.

Des militants, membres des groupes civiques russes « Vita » et « Dolphin Embassy », se sont rassemblés lundi matin devant un aquarium privé de Moscou, le VDNKh, pour sauver deux orques qui auraient vécu dans des bassins rouillés. Les activistes estiment que les animaux, des orques, « ont été torturées » dans le parc, et affirment qu’elles ont été détenues pendant 10 mois dans le plus grand secret. Des visiteurs du parc aquatique ont rapporté avoir entendu des cris horribles et des sons intenses de projection d’eau. Selon les militants, une des orques est une femelle connue sous le nom de « Narnia ».

orc1

Parmi les activistes se trouvait Irina Novozhilova, la présidente de « Vita Animals Rights Center », qui s’est battue pendant des mois pour dévoiler la vérité sur les orques. L’idée que le parc, « All Russia Exhibition Center », autrefois célèbre pour les foires aux chevaux, ait été aujourd’hui transformé en une prison pour animaux habitués à atteindre des vitesses avoisinant les 65 km/h dans le grand océan, semblait inconcevable pour n’importe quelle personne qui aime la nature. « Nous avons du mal à comprendre comment quelqu’un peut conserver ces animaux vivant en boîte », déclare Irina Novozhilova dans « The Daily Beast ». Les militants, postés devant la porte verrouillée de l’entrepôt, posaient des questions à propos des orques. De l’autre côté de la porte une voix disait: « Niet, il n’y a ni dauphins ni orques ici, seulement des matériaux de construction ». Mais que dire des cris, de ces flaques d’eau salée, et des emballages vides de poisson congelé qui jonchent le sol derrière la clôture ? Les activistes de « Vita » ont exigé que la police enquête sur la manière dont ces créatures marines sont apparues à Moscou et pourquoi. Finalement, le lundi suivant, le voile s’est levé: un rapport officiel de la police a confirmé que les orques avaient été capturées en mer dans la région de l’Amur en novembre dernier, puis transportées à Moscou en décembre, et qu’à l’heure actuelle elles étaient maintenues au VDNKh « sous contrôle vétérinaire et médical ». Le rapport prouve que cinq dresseurs veillent sur les orques et qu’ils vérifient quotidiennement leur état de santé. Selon le rapport, tout est normal et légal.

piscine orc

Pour certaines personnes, maintenir des orques dans des containers métalliques est une violation des droits des animaux et pour d’autres, cela apparaît comme « normal et légal ». Selon le rapport de police, les orques, qui, à l’origine avaient été capturées pour le delphinarium de Sotchi (JO d’été) ont finalement été louées par une société nommée « Renaissance », qui est censée construire le plus grand parc aquatique d’Europe sur le territoire de VDNKh, mais voilà, presque une année s’est écoulée et le parc aquatique n’est toujours pas achevé et personne chez « Renaissance » n’a pu confirmer aux militants la date exacte de son ouverture.

« L’Inde a déclaré les dauphins comme « personnes non-humaines ». Nous savons qu’ils sont intelligents, qu’ils communiquent, mais maintenant, les orques sont sûrement devenues folles », explique Nicole Gratovsky, leader de « Dolphin Embassy », au Daily Beast. Il y a quelques années, Nicole Gratovsky et son mari anthropologue, Alexander, ont fondé une communauté internationale de scientifiques et d’artistes qui naviguent autour du monde, et qui nagent avec les dauphins et les baleines, pour essayer de comprendre ces animaux et la manière dont ils interagissent avec les humains dans la nature. Ils ont peur pour les orques du VDNKh. « Quand ces pauvres orques, rendues folles par leurs surveillants, tueront quelqu’un, se sera une fois de plus les animaux qui seront blâmés et non les personnes responsables de leur séquestration. »

orc2

Sur sa page Facebook, l’Aquarium VDNKh a expliqué la raison pour laquelle le parc n’a pas reconnu la présence des orques pendant 10 mois et déclare que les créatures marines étaient censées être « une surprise » pour Moscou. L’administration du Parc a tenté de rassurer les Moscovites horrifiés, en soutenant que les orques étaient maintenues dans un bassin « spacieux » de 25 m de long. Mais cela n’a pas été considéré comme des nouvelles satisfaisantes pour les écologistes, comme déclare, Evgueni Manzyrev, porte-parole du Dolphin Embassy « la taille de la prison n’a que peu d’importance. Le message que nous essayons de faire passer aux propriétaires du parc aquatique, est que le jour où nous cesserons de torturer les dauphins et les orques, alors, nous deviendrons nous-mêmes de meilleures personnes ».

Pour signer la pétititon ! cliquez ici !

Traduction: BACK TO THE SEA agir contre les delphinariums

Lire l’article original

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s