RENCONTRES EXTRAORDINAIRES

Rencontres_extra_53ce8f7916592

Durant douze années, Kūban Sylvain Guintard, expert en arts martiaux devenu moine, a sillonné le Japon traditionnel et a rencontré divers maîtres. De ces moments d’exception est né ce carnet de voyages ponctué de rencontres extraordinaires.

Toutes les grandes personnalités des arts martiaux n’y sont pas, mais toutes celles qui y figurent sont des êtres hors du commun que la vision éclairée du moine-guerrier a su révéler.

Du jujitsu ancien, en passant par l’art du sabre, du karaté traditionnel aux arts contemporains du Mixed Martial Art, c’est tout un panorama initiatique que ce passionné de culture du Japon vous offre.

Parmi les redoutables guerriers de l’ombre, maîtres traditionnels ou experts des arts modernes du combat, vous trouverez dans ces pages :

• Saiko Fujita,  Yumio Nawa,  Toshimichi Yagyū,  Fumon,  Midori Tanaka,  Maître Matsuoka, Gozo Shioda, Miyako Fujitani, Gogen Yamaguchi,  Mashihiro Nakamoto,  Kenzo Mabuni, Seishi Horibe, Andy Hug, Yuki Nakai, Masakatsu Funaki,  Yoshimoto Togashi,  Hirokazu Hazama,  Daikaku Chodoin, Masayasu Sugihara, Nariharu Kuramoto

 

Sylvain GUINTARD est pratiquant d’arts martiaux depuis 1975 dont une dizaine années en tant que résident permanent au Japon. Il commence l’étude des arts martiaux très tôt dans sa jeunesse par le kung-fu des styles Wutao, Long-chuan, Tang-lang, Pakua avec des professeurs asiatiques comme les maîtres Hoang- Nam, Willy Pham Loï et Yuen Man Chen durant plusieurs années. À l’âge de 20 ans et durant 2 années, il devient l’élève – pour le sabre – de Michel Coquet de l’école Tenshin Shoden Katori Shinto ryu. Souhaitant étudier en profondeur les arts martiaux traditionnels japonais, leur culture et leur spiritualité, il part vivre au Japon où il étudiera avec maître Yumio Nawa l’art de la chaîne nommée la « chaîne au pouvoir de 10 000 hommes », manrikigusari, le jitte et les shuriken. Aujourd’hui, à 46 ans, il transmet à présent ses connaissances à travers des séminaires, de par le monde, sur les arts féodaux, shodo (calligraphie japonaise et sanscrite), butsuga (peinture religieuse de mandala), budo traditionnel, takishugyo (méditation sous les cascades) et le Shugendo (bouddhisme ésotérique de montagne).

 

ISBN 978-2-84617-294-3
EAN
Collection
Date de parution 01-09-2014
Auteur 1 Sylvain Guintard
Auteur 2
Format 15,5 x 22,5 cm
Nombre de pages 224 pages
Reliure Broché

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s