PARANORMAL ACTIVITY 3 EN DVD ET COMBO BLU-RAY PARAMOUNT HOME ENTERTAINMENT

PARANORMAL ACTIVITY 3 EN DVD ET COMBO BLU-RAY PARAMOUNT HOME ENTERTAINMENT

Bienvenue dans votre pire cauchemar

Dans le troisième volet de “Paranormal Activity”, la saga la plus terrifiante de ces dernières années, la peur rattrape le spectateur pour lui offrir des sensations encore plus redoutables que dans les deux précédents opus. Revenant sur l’origine des phénomènes surnaturels qui hantent le quotidien et, surtout, les nuits des différents protagonistes, le film révèle un terrible secret… Parce qu’il joue sur une angoisse pesante, une tension permanente et un rythme saisissant, renforcés par un tournage en caméra subjective, “Paranormal Activity 3” a glacé d’effroi les spectateurs qui l’ont vu dans les salles obscures. À partir du 7 mars 2012, le cauchemar recommence en combo Blu-ray et en DVD avec une version longue inédite sur le combo. Âmes sensibles s’abstenir…

Rembobinons sur le phénomène 
Dans “Paranormal Activity” (2009), Katie et son fiancé Micah suspectent leur maison d’être hantée par un esprit démoniaque. Ils décident de mettre en place une surveillance vidéo durant leur sommeil afin d’enregistrer ces événements nocturnes.
“Paranormal Activity 2” (2010) met en scène une nouvelle famille, qui n’est autre que celle de Kristi, la sœur de Katie, fraîchement installée dans une belle demeure. Mais l’esprit démoniaque du premier opus est de retour.

Lecture :
“Paranormal Activity 3” (2011) est ce qu’on appelle un prequel (ou prologue), qui revient sur les jeunes années de Katie et de sa sœur Kristi, victimes de phénomènes paranormaux.
Dans ce volet, le spectateur remonte dans le passé et découvre l’origine du phénomène ainsi qu’un secret de famille particulièrement troublant.

Retour aux sources de l’angoisse…

Comment l’effroyable histoire de “Paranormal Activity” a-t-elle débuté ? C’est à cette question que le troisième opus de la série apporte des réponses absolument terrifiantes. Plongeant le spectateur dans un univers toujours plus angoissant, il l’invite à découvrir l’origine des phénomènes, aussi étranges qu’inexpliqués, observés dans les volets 1 et 2.

Se déroulant à la fin des années 80, “Paranormal Activity 3” relate l’enfance tourmentée de Katie, personnage principal du premier film, aux côtés de sa sœur Kristi et de leurs parents. Tout commence lorsque l’héroïne découvre des cassettes datant de 1988, qu’elle n’a encore jamais visionnées. À l’époque, afin de mieux comprendre les événements surnaturels qui se déroulent chez elle, la famille installe des caméras de surveillance dans toute la maison. Les films enregistrés durant la nuit révèlent alors que quelque chose de particulièrement inquiétant se trame autour des deux fillettes. Cette fois-ci, c’est un lourd secret sur la famille de leur mère qui est dévoilé…

Après deux films totalement flippants qui ont fait un carton au box-office mondial, ce troisième métrage renouvelle les sensations fortes avec une interrogation en filigrane : comment s’endormir tranquillement après ça ? Une question qui ronge également les héros de la saga, puisque chaque jour, à la nuit tombée, ils revivent le même cauchemar… Ce prequel vient donc combler la curiosité du spectateur, tout en faisant monter la pression jusqu’à la limite de l’insoutenable avec un dénouement efficace qui amène le public au sommet de l’angoisse.

Quand faux documentaire flirte avec paranormal : un cocktail terrifiant

Tourné suivant le concept du faux documentaire autour du thème du surnaturel, “Paranormal Activity” relance le genre cinéma-réalité inauguré par “Le Projet Blair Witch” et repris par “[REC.]”. Le film s’appuie également sur le principe de la caméra subjective avec des mouvements et des cadrages qui

nstallent petit à petit la peur et le suspense. Le spectateur est donc littéralement embarqué dans une virée infernale, l’image saccadée lui donnant l’impression d’être lui-même immergé dans cet étrange univers. Faux amateurisme sophistiqué et forme originale viennent ainsi revisiter les codes de l’épouvante.

Pour plus de réalisme encore, “Paranormal Activity 3” associe la justesse du jeu d’acteurs à une disposition très étudiée des caméras. Sans oublier une mise en scène minutieuse qui instaure une tension allant crescendo et renforce le suspense latent. Plans fixes et vues subjectives favorisent ainsi une attente angoissante, jouant avec ce qui se passe hors cadre et créant l’effet de surprise. Tout est dans le souci du détail : ombres menaçantes, bruits de pas, chuchotements, meubles qui bougent, porte grinçante, craquements de parquet, courants d’air… Sans cesse interpelé, le spectateur ressent ce que c’est que de vivre dans la peur permanente et sursaute au moindre mouvement.

Encore plus rythmé et effrayant que les deux précédents films, ce troisième opus témoigne d’une solide maîtrise du genre qui permet de distiller une ambiance particulièrement sombre. Ainsi, progressivement, il crée une atmosphère de plus en plus perturbante à laquelle même les plus ardents amateurs d’épouvante ne peuvent résister. Résultat : la fiction oubliée, la peur prend le dessus à travers un récit captivant qui ne cesse de surprendre le spectateur.

Une équipe “sang pour sang” professionnelle

L’histoire maléfique de “Paranormal Activity 3” est née sous la plume de Christopher B. Landon. Ce scénariste a signé les saisons 1 et 2 de la série “Dirty Sexy Money” ainsi que les films “Paranoiak”, “Le Goût du sang” ou encore “Another Day in Paradise”. Il est également l’auteur et le réalisateur de “Burning Palms”, conte subversif encore inédit en France et mêlant cinq histoires qui se déroulent parallèlement à Los Angeles.

Ce troisième volet de la saga a été réalisé par le duo que forment Ariel Schulman et Henry Joost. Acteur, réalisateur et directeur artistique, le premier a notamment travaillé sur “Lenny and the Kids” et “The Pleasure of Being Robbed”. Quant au second, il a réalisé “NY Export: Opus Jazz”, qui associe drame et comédie musicale. Ensemble, ils ont également mis en scène et interprété “Catfish”, documentaire relatant une histoire d’amour virtuelle et qui a fait sensation auprès du public américain.

Enfin, l’équipe de production de “Paranormal Activity 3” repose sur des habitués de l’épouvante, qui avaient déjà collaboré sur “Insidious”. Ce film, lui aussi axé sur le paranormal et le spiritisme, met en scène une famille qui doit faire face à des forces maléfiques et dont le père s’aventure dans l’au-delà pour secourir son fils.

Les formats et bonus : pour prolonger le plaisir de se faire peur !

DVD
• Sélection audio Blu-Ray : Français Dolby Digital 5.1/Anglais Dolby Digital 5.1
• Sous-titres : Français, Anglais, Néerlandais
• Durée : 84mn environ
• Bonus : Montage effrayant, publicité de Dennis

PVC : 19,99€

Combo Blu-Ray + DVD
Disque 1 : Le Blu-Ray + version longue inédite
• Sélection audio Blu-Ray : Français Dolby Digital 5.1/Anglais 5.1 DTS HD-MA/Allemand Dolby Digital 5.1/Italien Dolby Digital 5.1/Espagnol Dolby Digital 5.1/Anglais Piste Audio Descriptive Dolby Digital 5.1
• Sous-titres : Français, Anglais, Anglais SDH†, Allemand, Néerlandais, Italien, Danois, Suédois, Norvégien, Finnois, Espagnol
• Durée : 84mn environ – version longue : 94mn
• Bonus : Montage effrayant, publicité de Dennis

Disque 2 : le DVD
PVC : 24,99€

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s