Transat Jacques Vabre J+10 : Les Pirates des Caraïbes

Armel Le CLéac'h et Christopher Pratt © Banque Populaire

C’est une flotte éparse et avide d’îles qui se dirige actuellement vers l’arc Antillais. Par quel côté vont-ils attaquer ? Le nord, le sud ou bien en son centre ? À l’heure actuelle, les pirates de Virbac Paprec 3 se dirigent vers Mona Island entre la République Dominicaine et Puerto Rico. Les marins d’Actual font route pour la première fois vers le premier objectif, à savoir Saint Barthélémy, qu’ils doivent laisser à bâbord. Loin derrière et en approche de la mi-course, les deux capitaines de la corvette Aquarelle.com, Yannick Bestaven et Eric Drouglazet savourent les longues heures de glisse toujours en tête de l’Armada Class40.

Elle a fière allure cette flotte de la Transat Jacques Vabre qui par une belle journée de novembre a largué les amarres du port du Havre, direction le Nouveau Monde. Comme toutes aventures maritimes, tempêtes et casses ont contraint quelques embarcations à regagner la terre, mais la quête de l’Ouest se poursuit sans rechigner.

Toujours en tête de la flotte des IMOCA, les amiraux Jean Pierre Dick et Jérémie Beyou sur Virbac Paprec 3 mettent enfin le cap plein sud pour attaquer l’arc Antillais par le nord. La flotte anglaise, menée par Hugo Boss (+32,2 milles) d’Alex Thomson et Guillermo Altadill continue la chasse à 37 milles derrière avec le soutien de son compatriote Gamesa (+256,7 milles) qui arrive par l’est. Un peu plus en retrait, la résistance est en marche avec une attaque croisée de Bureau Vallée (+255,1 milles) très au nord accompagné de Banque Populaire (+266,5 milles), Macif (+268,1 milles), Mirabaud (+339,2 milles) et Safran (+378,2 milles) tandis qu’un fuyard, Groupe Bel (+296,7 milles), semble en mesure de rejoindre les Antilles par une autre route et dans de meilleures conditions qu’espérées.

Samuel Manuard et Yves Le Blevec © Actual

Les deux frégates, Actual et Maître Jacques, dont les routes sont diamétralement opposées, ont pourtant le même but, franchir en premier le point de passage de Saint Barthélémy. Depuis quelques heures, Actual fait une route directe vers son objectif. Maître Jacques, dont le retard se porte désormais à 54,9 milles, bénéficie toujours de très bonnes conditions qui lui permettent  de gagner vers l’ouest. Dans deux jours, Saint Barthélémy sera le juge de cette première longue joute nautique.

Beaucoup plus à l’est, l’armada des Class 40 continue inexorablement sa route vers les Antilles. La mi-course est proche pour les protagonistes dont le chef de fil, Aquarelle.com, profite de conditions clémentes. Sur une route plus sud et plus proche des Alizés, ERDF des Pieds et des Mains (+ 131,9 milles) tente de prendre le grand tapis roulant vers les Antilles. La lutte pour la troisième place est toujours acharnée entre quatre concurrents : Groupe Picoty (243,9 milles), 40 Degrees (+293,1 milles), Solo (+303,2 milles) et Phoenix Europe Express (+306,4). A l’arrière de la flotte, 11th Hour Racing, Hip Eco Blue et Partouche ferment la marche.

Ils ont dit :

Armel Le Cléac’h à bord de Banque Populaire à la vacation de 5h
« Ça se passe bien, on a retrouvé du vent depuis hier en fin d’après midi. On navigue avec Macif à vu, on s’est retrouvé à 200 mètres, bord a bord, et puis maintenant chacun fait sa route. Il y a plusieurs prétendants au podium, sauf scenario improbable les deux premiers vont rester devant. On comptera les points au passage de l’arc antillais, tous les bateaux on une chance de participer à cette bataille ! Avec Christopher on a l’impression d’être parti hier, ça se passe bien on a eu pas mal de conditions bien variées, on commence à bien connaitre le bateau. Maintenant on passe plus de temps à prendre des repas et on a des discussions un peu plus longues parce que les conditions le permettent ! Du vent, du soleil et une belle lune la nuit qui éclaire bien le plan d’eau… Il fait vraiment bon à bord, on dort en short tee-shirt à l’intérieur mais les cirés sont toujours là parce que dehors ça mouille encore beaucoup. » 

Yves Le Blevec à bord d’Actual à la vacation de 5h
« J’attendais ton appel ! On est pour la première fois depuis bien longtemps en route directe sur l’objectif, c’est-à-dire Saint Barth. C’est assez agréable de se dire qu’on arrête de s’éloigner de l’endroit ou on veut aller !
En début de nuit on a eu des grains assez forts avec 25 nœuds de vent. On a été assez prudent avec un ris dans la GV et on alterne solent et gennaker en fonction des grains.
Il y avait deux options, nord ou sud, Maitre Jacques avait tout intérêt à faire le contraire de nous pour tenter quelque chose. On se sent menacé, les deux Loïc sont sacrément compétiteurs et de formidables marins. Au moment où nous avons pris notre option c’est celle qui paraissait la moins risquée. Il fait nuit, on voit la lune avec beaucoup de nuages et il fait carrément chaud ! On a oublié les polaires et les chaussettes depuis un bout de temps ! On rencontre beaucoup de poissons volants, c’est un peu dur pour eux, on va vite, ils vont vite en sens inverse… heureusement qu’il y a le pare-brise surtout la nuit ! »

Yannick Bestaven à bord d’Aquarelle.com à la vacation de 5h
« Ça  glisse doucement mais sereinement, grand ciel bleu avec de tout petits nuages, la lune nous éclaire comme s’il faisait plein jour, c’est assez magnifique.
Il y en a toujours un qui se repose pendant que l’autre est sur le pont à barrer, régler le bateau, faire glisser. Ces petits réglages font avancer le bateau et le temps plus vite. Depuis hier, on a pu bien faire sécher le bateau, et même faire une petite toilette ! On accompagne un peu le mouvement, la suite n’est pas forcement très simple avec de la molle à traverser, on garde une position intermédiaire en attente des fichiers à venir. »


Les positions des bateaux ce dimanche 13 novembre à 05h00:

IMOCA 
1 – Virbac Paprec 3 (Jean-Pierre Dick – Jérémie Beyou) : 1665,2 milles de l’arrivée
2 – Hugo Boss (Alex Thomson – Guillermo Altadill) : 32,2 milles du leader
3 – Bureau Vallée (Louis Burton – Nelson Burton) : 255,1 milles du leader

Multi50
1 – Actual (Yves Le Blevec – Samuel Manuard) : 2307,4 milles de l’arrivée
2 – Maitre Jacques (Loïc Fequet – Loïc Escoffier) : 54,9 milles du leader

Class40
1 – Aquarelle.com (Yannick Bestaven – Eric Drouglazet) : 2587,7 milles de l’arrivée
2 – ERDF Des Pieds et des Mains (Damien Seguin – Yoann Richomme) : 131,9 milles du leader
3 – Groupe Picoty (Jacques Fournier – Jean-Christophe Caso) : 243,9 milles du leader

Pour la suite du classement, cliquez-ici 

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s