24ème Prix Goncourt des Lycéens pour « Du Domaine des Murmures »

Le 24e Prix Goncourt des Lycéens, organisé par la Fnac et le ministère chargé de l’éducation nationale, a été décerné à Carole Martinez, pour son roman Du domaine des murmures paru aux éditions Gallimard.

Carole Martinez succède ainsi à Mathias Enard qui avait remporté la distinction en 2010 avec Parle-leur de batailles, de rois et d’éléphants (Actes Sud).

Née en 1966, Carole Martinez a été comédienne avant de devenir enseignante. Son premier roman, Le cœur cousu, a connu un grand succès de librairie et a reçu de nombreux prix littéraires, dont le Prix Renaudot des lycéens et le Prix Ouest-France Étonnants Voyageurs.

Résumé du roman Du Domaine des murmures :

« En 1187, le jour de son mariage, devant la noce scandalisée, la jeune Esclarmonde refuse de dire « oui » : elle veut faire respecter son vœu de s’offrir à Dieu, contre la décision de son père, le châtelain régnant sur le domaine des Murmures. La jeune femme est emmurée dans une cellule attenante à la chapelle du château, avec pour seule ouverture sur le monde une fenestrelle pourvue de barreaux. Mais elle ne se doute pas de ce qui est entré avec elle dans sa tombe. Loin de gagner la solitude à laquelle elle aspirait, Esclarmonde se retrouve au carrefour des vivants et des morts. Depuis son réduit, elle soufflera sa volonté sur le fief de son père et son souffle parcourra le monde jusqu’en Terre sainte. »

 

LE PRIX GONCOURT DES LYCEENS

Organisé depuis 1988 par la Fnac, le Ministère de l’Education nationale, de la jeunesse et de la vie associative, lePrix Goncourt des Lycéens réunit une cinquantaine de classes pour un marathon-lecture de deux mois ponctué par des rencontres avec les auteurs et différents acteurs du monde du livre.

Le Prix Goncourt des Lycéens peut se targuer d’une véritable indépendance à l’égard du monde littéraire et contribue grâce au sérieux, à la spontanéité et à l’engagement dont font preuve les lycéens, à encourager le goût de la lecture, de l’écriture et de la critique littéraire.

Au total, 15 romans  étaient en lice pour tenter de remporter le prix littéraire décerné le 7 novembre à Rennes par les nouvelles générations.

 Rappel de la sélection 2011 des Académiciens :

Stéphane Audeguy, Rom@ (Editions Gallimard)
Emmanuel Carrère, Limonov (Editions P.O.L)
Sorj Chalandon, Retour à Killybegs (Editions Grasset)
Charles Dantzig, Dans un avion pour Caracas (Editions Grasset)
David Foenkinos, Les souvenirs (Editions Gallimard)
Alexis Jenni, L’Art français de la guerre (Editions Gallimard)
Simon Liberati, Jayne Mansfield 1967 (Editions Grasset)
Ali Magoudi, Un sujet français (Editions Albin Michel)
Carole Martinez, Du Domaine des Murmures (Editions Gallimard)
Véronique Ovaldé, Des vies d’oiseaux (Editions L’Olivier)
Eric Reinhardt, Le Système Victoria (Editions Stock)
Romain Slocombe, Monsieur le Commandant (Editions Nil)
Morgan Sportès, Tout, tout de suite (Editions Fayard)
Lyonel Trouillot, La belle amour humaine (Editions Actes Sud)
Delphine de Vigan, Rien ne s’oppose à la nuit (Editions JC Lattès)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s